Entretien avec Anne Fagot-Largault « La pratique médicale doit impérativement devenir collective »

25.01.2010

La médecine en France a souvent dépassé ses strictes frontières. Et joué le rôle de passerelle avec les sciences humaines ou la philosophie. L’entrée d’Anne Fagot-Largeault au Collège de France en 2001 a consacré cette pratique. Il ne s’agit pas seulement d’une aventure intellectuelle, d’une exploration entreprise au-delà d’un territoire balisé d’un savoir, mais de l’engagement d’une vie. Anne-Fagot-Largeault a bien deux métiers, deux compétences, deux exercices professionnels qui lui ont permis au-delà des mots de penser ensemble médecine et philosophie. Aux urgences de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil, où ce professeur de philosophie a longtemps été psychiatre de garde (les lundis), on est loin de la spéculation théorique, abstraite. L’enjeu est d’abord de soulager, d’aider, de comprendre le cas d’un malade particulier. Rude école d’humilité où la modestie, la compassion s’imposent loin de toute arrogance comme des outils du quotidien. Et parce que la pensée se nourrit ici d’une pratique, le livre traduit cette attitude. Pas de leçons définitives ou de généralisations hâtives, mais une conviction forte, profonde, sensible, que la médecine est philosophique, parce qu’elle est à la fois métaphysique, épistémologie et morale. Démonstration.

Décision Santé. Vous affirmez dans la préface à ce recueil de textes que la médecine est une philosophie. Pourquoi y a-t-il alors si peu de médecins philosophes aujourd’hui ?

Anne Fagot-Largeault. Les médecins praticiens sont engloutis dans le travail. Le travail n’attend pas.

D. S. Faut-il incriminer la formation initiale des médecins ?

A. F.-L. Le problème des études médicales ne se réduit pas au seul déficit en philosophie. Dans...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

A LA UNE

add
Agnès Buzyn

Entretien avec la ministre de la Santé et des SolidaritésAgnès Buzyn, premier bilan de santé

Vous bénéficiez d’un état de grâce inédit au moins chez les professionnels de santé. Emmanuel Macron vous-a-t-il demandé votre recette ? En vérité, je lui ai emprunté sa méthode. Comme le Président, je n’élude pas les problèmes.... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.