Entretien avec Anne Marie Moulin « Nous ne devons pas manquer la vérité d’où qu’elle vienne »

20.02.2010

Étrange voyageur que le médecin. Déjà au temps d’Hippocrate, mu par une irrésistible envie d’aller voir ailleurs, il se frotte aux malheurs du monde. Et fréquente les princes. Pour les servir, voire se servir. Ce mouvement depuis n’a pas cessé. Entre la médecine et la politique, la liaison peut être dangereuse, voire fatale sous Ivan le Terrible par exemple. Au-delà du principe humanitaire, elle peut se transformer en arme de conquête comme au temps de la colonisation. Dans ce voyage au long cours, Anne Marie Moulin* promène le lecteur loin, toujours plus loin jusqu’au royaume d’Afghanistan au XIXe siècle. Et nous fait découvrir des aventurières étonnantes, lumineuses comme le Dr Lillias Hamilton. Bénéfice secondaire, ce retour vers le passé une fois de plus éclaire le présent et le « grand jeu » auquel se prêtent aujourd’hui les grandes puissances. Entre le portrait, l’anecdote et la réflexion, ce long parcours dans le temps et l’espace écrit d’une plume élégante et claire transporte le lecteur vers des pays lointains. Avec au final, l’air de rien, une méditation sur le caractère universel de la médecine, le plus beau métier du monde ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter
Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A LA UNE

add
visuel activité chirurgicale
Brève

La Cour des comptes tacle 29 établissements à faible activité chirurgicale

Les chirurgiens seront-il contraints à terme de réaliser un nombre minimum d’actes ? Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, n’en a pas exclu la possibilité lors de son intervention. Une certification obligatoire... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.