Entretien avec Didier Tabuteau, chaire santé à sciences po« Un Ondam à 2 % c’est très rigoureux »

20.02.2010
Décision Santé. Croyez-vous en une recette miracle pour redresser les comptes sociaux ?

Didier Tabuteau. Il n’y a aucune recette miracle. De toute manière, il faut distinguer deux types de déficits : le déficit structurel, celui qui s’accumule chaque année, parce qu’il n’y a pas assez de financement, et le déficit conjoncturel lié aux conséquences de la crise. Sur le conjoncturel, il doit être remboursé progressivement puisqu’il y a eu un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

A LA UNE

add
visuel
Brève

Hospitalocentrisme, le certificat de décès rédigé par le HCAAM

Big-bang pour l’hôpital. Avant le projet de réforme programmé désormais pour la fin du mois de juin, le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie propose selon son propre qualificatif un scénario de rupture. Son rapport... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.