TchéquieLes médecins hospitaliers veulent gagner plus (sans travailler plus)

26.03.2012

Le mouvement social des médecins hospitaliers, qui revendiquait des hausses salariales, a-t-il payé ? Il semble que non. En début d’année 2011, près de 4 000 médecins, soit un quart du personnel soignant des hôpitaux, avaient menacé de démissionner et quitter la Tchéquie s’ils n’obtenaient pas une revalorisation salariale. À l’issue de ce conflit, les syndicats et le ministère de la Santé avait négocié une revalorisation salariale de 6,25 ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

A LA UNE

add
Buzyn

Plan hôpital, une thérapie très ciblée

Comment éteindre le feu alors que les braises soufflent à de multiples endroits ? Est-ce une mission impossible ? C'est en tout cas un Premier ministre très tendu qui a présenté son plan hôpital d'un montant de 1,5 milliard... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.