L’engagée

30.11.2012
  • L’engagée - 1

On ne devient pas oncologue par hasard. Surtout lorsque l’on est la fille d’un grand professeur de neurologie. Un drame familial et la rencontre avec un maître, Michel Clavel, sont à l’origine de ce choix. Pourtant, rien n’est écrit. Et l’engagement de Véronique Trillet-Lenoir aurait pu basculer vers une autre discipline. « Si j’avais eu cinq ans de moins, j’aurai sans nul doute opté pour l’infectiologie et le combat contre l’infection à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

A LA UNE

add
Sondage

Faut-il reporter la réforme de la Paces ?

argent
Brève

Campagne tarifaire, billet... d'amour

Est-il raisonnable d'attendre les cadeaux du Père Noël en février ? Ou plutôt le jour de la Saint-Valentin, les fédérations hospitalières sont-elles en droit d'attendre des preuves d'amour d'Agnès Buzyn ? Au hasard une campagne... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.