La pénibilité, un fléau endémique ?

30.10.2013

La pénibilité à l’hôpital est pluricausale et les enquêtes qui s’y intéressent exclusivement sont rares. Mais elles confirment la réalité de cette tendance et suggèrent des pistes encore aujourd’hui pertinentes.

Premier vecteur de pénibilité, les horaires de travail. 39 % des médecins déclaraient ainsi travailler « fréquemment la nuit » dans l’étude de la Drees (Direction le recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), parue en novembre 2009 et intitulée « l’organisation du travail à l’hôpital : évolutions récentes ». Une étude, centrée sur l’hôpital public qui fait pourtant encore référence aujourd’hui. Or, la perturbation...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

A LA UNE

add
Kouchner
Brève

Bernard Kouchner : "Je suis devenu ministre pour pouvoir faire accepter par l’ONU le droit d’ingérence"

Vous étiez un médecin célèbre avant d’entrer en politique au plus haut niveau. La politique n’est-elle rien d’autre que la continuation de la médecine par d’autres moyens ? J’ai toujours participé aux combats et aux débats... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.