BMS lance le daclatasvir et accompagne les patients VHC dans leur nouvelle existence

13.05.2015

En lançant le daclatasvir (Daklinza®), premier représentant d’une nouvelle classe d’antiviraux à action directe (AAD), les inhibiteurs du complexe de réplication NSSA du virus de l’Hépatite, Bristol Myers Squibb a pris le parti d’accompagner les patients atteints d’hépatite C.

Un sondage, réalisé par téléphone par Opinion Way auprès de 102 gastro-hépatologues et 20 infectiologues (hospitaliers ou mixtes), montre que, selon ces médecins interrogés, lorsque le traitement est terminé et que l’on peut enfin parler de guérison virale, la majorité des patients exprime la possibilité de se projeter dans l’avenir : « je peux à nouveau faire des projets » (39 %), « ça change la vie » (36 %), « cela me redonne un espoir dans la vie » (27 %).

Pourtant, au delà de cette réaction enthousiaste, cette guérison virale obtenue dans plus de 90 % avec les associations d’AAD (12 à 24 semaines de traitements) est vécue par les patients comme une épreuve à assimiler physiquement et psychologiquement, d’où la nécessité de les accompagner pour les aider à gérer leur nouvelle existence. Certains, atteints de symptômes graves, bien que libérés du virus, conservent en effet un risque d’évolution pathologique, celui de cirrhose par exemple.

BMS développe ainsi 2 programmes, HepatoLien®, un service d’accompagnement à domicile personnalisé, développé par le réseau national de formation en pathologies chroniques (RFPC) afin de soutenir les professionnels de santé dans le suivi médical des patients atteints d’hépatite C et de faire le lien entre tous les acteurs du parcours de soins. Des infirmières effectuent un suivi téléphonique régulier des patients 7j/7j et 24h/24h. Le second programme « parcours de soins » visera à améliorer la prise en charge des patients VHC en proposant un kit de parcours de soin optimal à destination des professionnels de santé et de leurs patients prenant en compte 3 phases, avant, pendant et après le traitement..

Le daclatasvir est indiqué en association avec d'autres médicaments dans le traitement de l'infection chronique par le virus de l'hépatite C (VHC) chez les adultes. Il est disponible en 2 dosages 30 et 60 mg. La dose quotidienne recommandée est de 60 mg une fois par jour en association avec d’autres antiviraux.

Le programme de développement du daclatasvir en association avec le sofosbuvir a notamment compris trois études ALLY 1 chez des patients cirrhotiques ou ayant eu une transplantation hépatique, ALLY 2 chez des sujets co-infectés VHC-VIH et ALLY 3 chez des patients infectés par un VHC de génotype 3. Les résultats obtenus dans ce dernier groupe, (96 % de RSV12), ont incité l’European Association for the Study of the Liver (EASL) a recommandé en 2015 l’association sofosbuvir-daclatasvir comme traitement de première ligne pour le traitement du VHC de génotype 3, une position que pourrait également prendre l'Association Française pour l'Etude du Foie (AFEF) dans ses prochaines recommandations.

Source : Decision-sante.com
Commentez Commenter
Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A LA UNE

add
Brève

31 milliards d’euros, Abonné

c’est le coût des dépenses liées aux hospitalisations ponctuelles (une à deux journées ) avec une croissance de 2,4 % pour la période 2012-2015. Afin de freiner ce poste de dépenses, la Stratégie nationale de santé présentée par... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Formations

Préparez vos formations avec Décision Santé

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.