Prix 2R comme remarquables, Véronique Anatole Touzet et Claude d’Harcourt primés

21.05.2015

Deux prix R comme remarquables ont été remis lors du Salon de la Santé et de l’Autonomie le mercredi 20 mai dernier par les rédactions des journaux Décision Santé et Le Quotidien du Médecin.

Véronique Anatole-Touzet a été récompensée pour l’ensemble de sa carrière. Elle a été nommée à la tête du CHU de Rennes en février 2015. Agée de 54 ans, elle est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et de l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Elle a réalisé son début de carrière au sein de l’AP-HP de 1986 à début 1998.
De février 1998 à juin 2007, elle a pris les postes de directrice adjointe puis directrice du centre hospitalier intercommunal d’Evreux et de Vernon, en Haute-Normandie, où elle a piloté la fusion des deux hôpitaux et a lancé la construction du nouvel hôpital d'Evreux.
Au CHR de Metz-Thionville depuis juillet 2007, elle a mené la construction et l'ouverture du nouvel hôpital de Mercy à Metz, la rénovation du site de Thionville et développé de nombreuses coopérations avec les autres établissements de la région, notamment avec le CHU de Nancy.

Claude d’Harcourt, DG de l’agence régionale de santé Lorraine depuis décembre 2012, a été nommé début mai 2015 préfigurateur de l’ARS Alsace/Champagne-Ardenne/Lorraine.
Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et ancien élève de l'ENA, il a fait carrière dans la préfectorale en Haute-Savoie, en Seine-et-Marne, dans le Vaucluse entre 1981 et 1987 puis comme secrétaire général de la préfecture de la Seine Saint Denis entre 1996 et 1999. Il a ensuite occupé plusieurs fonctions au ministère de l'intérieur, notamment directeur de la programmation des affaires financières et immobilières entre 1999 et 2002.
Après avoir été nommé préfet, il a été secrétaire général pour l'administration de la préfecture de police de Paris de 2002 à 2006, avant de devenir directeur de l'administration pénitentiaire pendant quatre ans puis de l’ARS Haute-Normandie.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Kouchner
Brève

Bernard Kouchner : "Je suis devenu ministre pour pouvoir faire accepter par l’ONU le droit d’ingérence"

Vous étiez un médecin célèbre avant d’entrer en politique au plus haut niveau. La politique n’est-elle rien d’autre que la continuation de la médecine par d’autres moyens ? J’ai toujours participé aux combats et aux débats... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.