HAS, mobilisation sur les évènements indésirables liés aux soins.

28.05.2015

Les effets secondaires ne sont pas liés seulement à la prise de médicaments. Ils sont également générés par les soins pratiqués à l’hôpital. Résultat, un patient hospitalisé sur dix-huit serait victime d’un évènement indésirable associé aux soins. Selon plusieurs études, on estime entre 275 000 à 395 000 évènements indésirables en France, soit un accident tous les cinq jours dans un service de 30 lits.

Comment expliquer cette forte incidence ? Le déficit de communication au sein des équipes serait à l’origine de 70 % des cas, selon les chiffres communiqués par la Haute Autorité de santé. Afin de réduire la fréquence, la HAS s’est dotée de plusieurs outils. Une base de données (REX) nationale recense à ce jour 70 000 évènements. La déclaration  n’est pas obligatoire.

D’autres instruments sont utilisés au sein des services comme le retour d’expérience et la revue de morbimortalité (RMM). Depuis 2010, la tenue de RMM est obligatoire en chirurgie, en anesthésie, en cancérologie.  57 % des établissements ont mis en place des RMM. L’objectif est d’atteindre les 100 %. Cette optimisation d’amélioration des pratiques est au cœur du programme PACTE (Programme d’amélioration continue du travail en équipe). 18 équipes volontaires participent à la phase expérimentale. Aux  Etats-Unis, un programme similaire a entraîné une chute de 17 % de la mortalité. La phase pilote du programme sera lancée à la rentrée 2015.

Enfin, différents instruments pratiques empruntés à l’aviation permettent d’établir le diagnostic du fonctionnement des équipes comme le Crew Ressources Management.

Quant au patient, il n’est pas oublié à travers le « 3 Quoi » où l’on incite le patient à poser au professionnel de santé trois questions : quel est mon problème ? Que dois-je faire ? Pourquoi est-ce important que je le fasse ?

Source : Decision-sante.com
Commentez Commenter
Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A LA UNE

add
Brève

31 milliards d’euros, Abonné

c’est le coût des dépenses liées aux hospitalisations ponctuelles (une à deux journées ) avec une croissance de 2,4 % pour la période 2012-2015. Afin de freiner ce poste de dépenses, la Stratégie nationale de santé présentée par... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.