Médecine du travail, abandon de la visite systématique proposé dans un rapport.

28.05.2015

« La détermination de la périodicité des visites médicales repose plus souvent sur des consensus construits entre les partenaires sociaux et l’Etat que sur des justifications de nature médicale », note un rapport rédigé en partie par l’Igas. D’où la simplification administrative suggérée par ce rapport. La visite d’embauche serait réalisée par une visite d’information réalisée par un infirmier en santé au travail. Pour les salariés qui n’occupent pas de postes de sécurité, la vérification systématique de l’aptitude au travail serait abandonnée. Seuls les salariés à risque devraient faire l’objet d’une surveillance régulière. Au-delà du caractère obligatoire de ces visites, ce constat repose également sur une démographie médicale en perdition. Les effectifs devraient chuter à 2 353 médecins en 2030. Dans les années 2000, ils s’élevaient encore à plus de 6 000. 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
DH

Vincent Prévoteau, président de l'ADH* : « Les directeurs n’ont pas cessé de diriger durant la crise épidémique »

Quel est le moral aujourd'hui des directeurs d'hôpitaux après plusieurs années de crise après le Ségur de la Santé. Ont-ils le blues ? Premier entretien avec le président de l'Association des directeurs d'hôpitaux (ADH) dans le cadre de notre enquête à paraître en octobre. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.