Santinel, une autre vision des patients à domicile

02.07.2015

Santinel, une application qui permet aux établissements de santé de suivre de façon optimale leurs patients à domicile afin de les rassurer à travers un suivi personnalisé vient d’être développée par IPACT, start-up toulousaine hébergée à l’incubateur Midi-Pyrénées.

La gestion de la prise de médicaments, l’adaptation du quotidien du patient à sa pathologie, la prise en charge de nouveaux symptômes sont au cœur de cette application qui vise à renforcer le suivi à domicile. Dans le cadre d’une organisation des soins adaptée, Santinel devrait permettre aux établissements de santé de réduire la durée d’hospitalisation (chirurgie ambulatoire, maladies chroniques).

Côté équipe médicale, l’application offre une vue d’ensemble de l’état de santé de tous les patients, en temps réel. De l’élaboration du questionnaire au traitement des informations saisies, le personnel médical peut ainsi, grâce à des alertes graduées, mesurer les besoins des patients. Un gain de temps considérable qui permet de ne contacter par téléphone que ceux qui nécessitent une réévaluation de leur prise en charge.

Côté patient, Santinel se présente comme une application Internet sécurisée. Après s’être identifié, le patient peut y trouver des conseils sur la gestion de son état au quotidien, les contacts utiles au sein de l’établissement, mais aussi et surtout un questionnaire en lien avec sa pathologie.

Soumis par l’équipe médicale, il permet par des questions simples de connaître l’évolution de l’état du patient et le niveau de criticité de celui-ci afin d’alerter le personnel si nécessaire. Autant de fonctionnalités qui rendent possible la convalescence à domicile.

Le fonctionnement de l’application a été validé par l’équipe mobile douleur et soins palliatifs de l’Institut Claudius-Regaud (Institut universitaire du cancer de Toulouse-Oncopôle - IUCT-O) qui l’utilise quotidiennement depuis mars 2015. Quarante patients sont déjà suivis par Santinel, un chiffre qui devrait augmenter de manière significative dans les prochains mois.

IPACT travaille actuellement sur la mise en place de sa solution dans deux autres services de l’Institut et plusieurs cliniques en France se sont également montrées intéressées par la solution.

Créée en 2014 par trois professionnels de la santé et un professeur en médecine, PACT ambitionne un chiffre d’affaires de deux millions d’euros à l’horizon 2018 ainsi que le recrutement de profils d’informaticiens et de commerciaux dès septembre 2015.

Source : Decision-sante.com
Commentez Commenter
Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A LA UNE

add
visuel activité chirurgicale
Brève

La Cour des comptes tacle 29 établissements à faible activité chirurgicale

Les chirurgiens seront-il contraints à terme de réaliser un nombre minimum d’actes ? Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, n’en a pas exclu la possibilité lors de son intervention. Une certification obligatoire... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.