AstraZeneca, une recherche oncologique sans frontières

08.07.2015

La recherche au sein des bigs pharmas a changé de modèle. L’époque où la découverte de nouveaux médicaments était réalisée en interne est révolue. Place aux multiples collaborations avec la recherche académique et les biotechs. AstraZeneca illustre en pratique ce nouveau paradigme. Le laboratoire anglo-suédois qui avait refusé l’offre de rachat de Pfizer dispose désormais d’un pipeline très riche en oncologie grâce à de nombreux partenariats avec le Medical Research Council (Royaume-Uni) et le National Center for Advancing Translational Sciences (États-Unis).

En France, cette ouverture s’est traduite en priorité vers des programmes en recherche translationnelle. On peut citer SAFIR O2 Breast/Lung et CLIP menés avec Unicancer, l’Intergroupe francophone de cancérologie thoracique, la Fondation Arc et l’INCa. Sont mis à disposition des molécules dans le cadre d’essais cliniques de phase précoce.

Enfin, les biotechs françaises sont également à l’honneur. Innate, suite à un partenariat signé en avril dernier change de dimension. Grâce à un deal à hauteur de 1,27 milliards de dollars si tout se passe bien, la biotech marseillaise entre en co-développement pour l’un de ses produits avec le géant anglo-suédois.  La recherche en quelques années a bien renversé toutes les barrières…

Source : Decision-sante.com
Commentez Commenter
Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.
ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Formations

Préparez vos formations avec Décision Santé

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.