L’expérimentation des salles de shoot validée par le Sénat

24.09.2015
  • banderole de protestation contre l'implantation d'une salle de shoot boulevard de la Chapelle à...

Dans le cadre de l’examen du projet de loi, le Sénat, pourtant à majorité de droite, a donné son feu vert la semaine dernière à l’expérimentation des salles de shoot. L’ensemble des sénateurs de gauche ont suivi l’avis du Gouvernement et de la commission des affaires sociales. Les sénateurs de droite, hormis Alain Milon et Catherine Deroche, rapporteurs du texte, ont voté contre. Toutefois, ils ont ajouté une condition au dispositif. Les salles de shoot devront être adossées à un établissement de santé, « dans des salles d’accueil placées sous la responsabilité du personnel médical ». Selon la ministre, plus de 80 000 usagers de drogue par voie intraveineuse et 100 morts par overdose sont recensés chaque année en France. Et ces salles auront pour vocation d'accueillir en priorité « des publics très précarisés, très éloignés des soins ». Ce dispositif existe déjà en Allemagne, en Suède et aux Pays-Bas. La première salle de shoot devrait voir le jour en janvier 2016 dans l’enceinte de l’hôpital Lariboisière (Paris X). D’autres salles pourraient ouvrir plus tard à Strasbourg et à Bordeaux.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
gilet jaune
Brève

billetLes gilets jaunes et la maternité du Blanc, l'étincelle ?

La fermeture de la maternité du Blanc est-elle à l'origine du mouvement des gilets jaunes ? Au micro de Léa Salamé (France Inter), Jean-François Barnaba, l'un des leaders de ce mouvement spontané racontait comment le combat... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.