Nicolas Bonnemaison condamné à deux ans de prison avec sursis

29.10.2015
  • Nicolas Bonnemaison condamné à deux ans de prison avec sursis-1

L’ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison était jugé en appel à Angers pour sept empoisonnements de patients en toute fin de vie. Il a été condamné le 24 octobre dernier à deux ans de prison avec sursis par la Cour d’assises du Maine-et-Loire. Il a été reconnu coupable d’avoir délibérément donné la mort à une patiente, Françoise Iramuno. Mais il a été acquitté pour les six autres patients pour lesquels il était jugé. En 2014, les jurés de la cour...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
gilet jaune
Brève

billetLes gilets jaunes et la maternité du Blanc, l'étincelle ?

La fermeture de la maternité du Blanc est-elle à l'origine du mouvement des gilets jaunes ? Au micro de Léa Salamé (France Inter), Jean-François Barnaba, l'un des leaders de ce mouvement spontané racontait comment le combat... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.