Nicolas Bonnemaison condamné à deux ans de prison avec sursis

Nicolas Bonnemaison condamné à deux ans de prison avec sursis

29.10.2015
  • Nicolas Bonnemaison condamné à deux ans de prison avec sursis-1

L’ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison était jugé en appel à Angers pour sept empoisonnements de patients en toute fin de vie. Il a été condamné le 24 octobre dernier à deux ans de prison avec sursis par la Cour d’assises du Maine-et-Loire. Il a été reconnu coupable d’avoir délibérément donné la mort à une patiente, Françoise Iramuno. Mais il a été acquitté pour les six autres patients pour lesquels il était jugé. En 2014, les jurés de la cour...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Soutenez la presse qui vous soutient

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
Sham
Brève

Sham affiche une croissance en 2020 en dépit du marché français public de la responsabilité civile sinistrée

Comment affronter une pandémie mondiale alors que l'un de ses marchés historiques, assurer la responsabilité civile des établissements publics de santé, est structurellement déficitaire depuis plusieurs années ? En opérant depuis... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.