Imagerie médicale, la mutualisation passera par les GHT

12.05.2016

La restructuration de l’offre de soins en imagerie médicale sera-t-elle initiée avec la venue des GHT ? C’est en tout cas ce que préconise la Cour des comptes dans un rapport publié le 11 mai dernier.

  • Imagerie médicale, la mutualisation passera par les GHT - 1

À partir du constat fait que les trois quarts des 8 500 médecins radiologues exercent en mode libéral ou mixte et que seuls un quart d’entre eux sont salariés hospitaliers, la Cour propose de revaloriser l’exercice de l’imagerie hospitalière. Comment ? « En s’appuyant sur la mise en place des groupements hospitaliers de territoire et des plateaux d’imagerie mutualisés ». Est mise en avant la volonté de renforcer la téléradiologie. Dans ce...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
Courrèges
Brève

Ma santé 2022, la dernière loi jupitérienne

C'était il y a très longtemps, en septembre dernier. La parole présidentielle, précieuse, permettait alors de construire une loi, Ma santé 2022, en veillant à noter point par point ce qui relevait du travail législatif. Aucune... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.