On nous ment sur l'information en santé

Gilles Noussenbaum
| 27.10.2016

Trop de médecine tue la médecine… voire les malades.

  • visuel On nous ment

Le slogan provocateur ne nourrit pas seulement un bruit de fond. Il s’impose comme un refrain repris en boucle par différents émetteurs. L’opinion en est convaincue. On lui ment sur l’innocuité des vaccins. Résultat, un Français sur deux ne sait pas s’il est à jour de ses vaccinations. Aucun secteur de la médecine n’est à l’abri de cette marée montante de la défiance. Même le dépistage n’est plus une vache sacrée. En plein cœur d’un Octobre...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
hôpital
Brève

Billet« Éteindre l'incendie qui ravage l'hôpital public »

Comment après la présentation du plan d'urgence pour l'hôpital présenté le 20 novembre dernier stopper l'hémorragie des médecins hospitaliers migrant vers le privé, calmer les colères des soignants, « éteindre l'incendie qui... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.