Entretien avec Jean-Pierre Changeux et Georges VigarelloVoyage dans le cerveau des émotions

Gilles Noussenbaum
| 12.12.2016

Comment lutter contre le repli disciplinaire, l’intégrisme du discours, le radicalisme de la pensée ? En se jouant des frontières entre sciences et histoire, art et neurobiologie par exemple. Jean-Pierre Changeux et Georges Vigarello ont toujours manifesté un goût pour le savoir des autres et la volonté de s’arracher au cadre strict de leurs compétences universitaires. Les émotions constituent ici un terrain privilégié où se fertilisent différents champs du savoir. Démonstration avec ce débat sensible.

  • Histoire des émotions tome 1 G. Vigarello
  • Jean-Pierre Changeux
  • Georges Vigarello
  • Histoire des émotions tome 2 G. Vigarello
  • La beauté dans le cerveau. JP Changeux

Décision Santé. L’émotion a-t-elle une histoire ?

Jean-Pierre Changeux. Oui sans doute. Il existe une histoire des sciences et des idées. Ce projet de mener à bien une histoire des émotions est donc légitime. Ce dialogue entre biologie et sciences humaines est encore plus indispensable aujourd’hui alors que les sociétés humaines se tournent sur le renfermement, le repli identitaire ou le communautarisme. Il était au cœur de cette...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Décision Santé
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

A LA UNE

add
Cibien
Brève

Jean-François Cibien (APH) : « Le gang de l'administration centrale nous empêche d'avancer »

Dans la continuité des négociations autour du Ségur, le projet d'ordonnance sur la gouvernance hospitalière a été retoqué par le Conseil supérieur des professions médicales avec un vote négatif des trois collèges statutaires de praticiens. Explications par Jean-François Cibien, président d'Action Praticien Hôpital, union d'Avenir hospitalier et de la Confédération des praticiens des hôpitaux. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.