Permanence des soins, la garde en nuit profonde de plus en plus menacée

Gilles Noussenbaum
| 06.04.2017
  • visuel PDS

En 2016, la garde de nuit du département de la Marne s'est arrêtée totalement à minuit. L'association qui y organisait la permanence des soins ambulatoires a préféré stopper l'activité en raison d'un manque de médecins. Illustration des problématiques soulignées par le Conseil de l'ordre des médecins dans son dernier bilan publié le 4 avril dernier sur la permanence des soins.

Fin de la nuit profonde pour 13 territoires

Parmi...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
Frédéric Valletoux
Brève

FHFMa Santé 2022, une réforme systémique au départ, une réformette à l'arrivée ?

C'était il y a un juste un an. L'ensemble des professionnels, y compris les hospitaliers, saluaient le discours d'Emmanuel Macron annonçant le lancement de Ma Santé 2022. Un an plus tard, la FHF paraît dégrisée. Et s'interroge... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.