Cancers bronchiques non à petites cellulesLes essais PACIFIC, FLAURA, IFCT-0302 ont fait vibrer la première session présidentielle du congrès de l’ESMO 2018

Dr Sylvie Le Gac
| 14.09.2017

La première session présidentielle de l’ESMO a été consacrée entièrement au cancer du poumon au travers de trois essais cliniques : PACIFIC, FLAURA et IFCT-0302. L’annonce des résultats a tenu toutes ses promesses : un effet « Tsunami » pour l’étude PACIFIC avec le durvalumab, premier anti-PDL1, immunothérapie de consolidation après chimioradiothérapie dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) de stade III ; les résultats de l’étude FLAURA avec l’osimertinib (anti-EGFR de troisième génération anti-T790M) en première ligne versus les anti-EGFR de première génération ont également enthousiasmé la salle ; enfin, l’essai de l’IFCT-0302 remet en cause les recommandations de suivi par scanners des CBNPC de stades précoces (I-II). Ces trois essais vont sans doute influencer ou modifier les standards de prise en charge des CBNPC.

  • visuel Esmo CBNPC

Étude PACIFIC

Environ un tiers des patients atteints d’un CBNPC sont en stade III au moment du diagnostic avec un envahissement médiastinal, c’est-à-dire qu’ils présentent une maladie localement avancée. « Le standard thérapeutique pour les patients qui sont en bon état général (PS) avec une maladie non résécable est l’association d’un doublet de chimiothérapie à base de platine, associée à la radiothérapie. La plupart des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
visuel Macron
Brève

Hôpital, Emmanuel Macron s’engage… enfin

L’erreur du président de la république dimanche dernier lors de son intervention télévisée est vénielle. En évoquant les ordonnances Debré, Emmanuel Macron les a rattachées à l’année 1957. Il fallait bien sûr lire 1958. Les deux... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.