Brève

Assurance maladie, la Cour des comptes appelle au big bang

Gilles Noussenbaum
| 22.09.2016

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
JEAN D Médecin ou Interne 23.09.2016 à 11h29

Merci de votre contribution sur l'hôpital public. En ce qui concerne les coûts des retards des diagnostic en libéral, je me permets de comparer le système allemand (moins de cotisations par tête, pas Lire la suite

Répondre
 
laurent v Médecin ou Interne 23.09.2016 à 19h10

Pourquoi les allemands réussissent mieux que nous: parce que ce sont de vrai libéraux et nous restons des technocrates:
Les allemands ont inventé le concept d'action concerté. En 1977, à l’époque où Lire la suite

Répondre
 
JEAN D Médecin ou Interne 23.09.2016 à 09h13

L'Assurance Maladie a une belle maladie. Elle en ignore la nature et la cause. Personne ne parviendra à soigner son déficit méconnu tant qu’elle n'aura pas prononcé elle-même son autocritique. Et Lire la suite

Répondre
 
laurent v Médecin ou Interne 22.09.2016 à 19h55

En réalité nous sommes au 3 e rang au point de vue des dépenses de santé, derrière les Etats-Unis et les Pays-Bas.
Notre système de santé a une commande à deux têtes avec d'un côté l’Assurance Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A LA UNE

add
visuel activité chirurgicale
Brève

La Cour des comptes tacle 29 établissements à faible activité chirurgicale

Les chirurgiens seront-il contraints à terme de réaliser un nombre minimum d’actes ? Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, n’en a pas exclu la possibilité lors de son intervention. Une certification obligatoire... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.