Brève

Suicide d'un infirmier à l'Hôpital européen Georges-Pompidou

Arnaud Janin
| 09.02.2017
  • visuel carte de France

Un an après le suicide du cardiologue Jean-Louis Mégnien, un infirmier s'est suicidé par défénestration au sein du même établissement, l'Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) dans la nuit du 5 au 6 février. Cet homme, qui avait un poste de suppléant en équipe de nuit, n'était pas de service cette nuit-là. Selon Le Figaro, l'infirmier est tout de même venu à l'hôpital, a enfilé sa blouse avant de rejoindre le huitième étage. Là, il a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
DR

Benoît Péricard : "L'hôpital public est en crise permanente depuis toujours"

Directeur national santé et secteur public de KPMG, Benoît Péricard vient de prendre sa retraite. A cette occasion, il analyse les motifs de la colère des soignants. Et répond aux piques de Stéphane Velut (cf. notre entretien du 16 janvier) sur la responsabilité des gestionnaires dans la crise actuelle qui frappe l'hôpital. Certains politiques ne sont pas davantage épargnés. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.