Brève

Maladies rares, le troisième plan est toujours en attente

Gilles Noussenbaum
| 23.11.2017
  • maladies rares

Un troisième plan s’impose, a reconnu en substance Agnès Buzyn lors de son intervention au cours des 5es Rencontres des maladies rares organisées pour la première fois à Paris. Pour autant, il n’est toujours pas lancé. Entre les deux premiers plans, il est vrai, (2005-2008 puis 2011-2016), les acteurs du secteur ont dû patienter trois ans. En amont de ces journées, le 15 septembre dernier, les vingt-trois filières de santé maladies rares...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE

add
Kouchner
Brève

Bernard Kouchner : "Je suis devenu ministre pour pouvoir faire accepter par l’ONU le droit d’ingérence"

Vous étiez un médecin célèbre avant d’entrer en politique au plus haut niveau. La politique n’est-elle rien d’autre que la continuation de la médecine par d’autres moyens ? J’ai toujours participé aux combats et aux débats... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.