Brève

L'hôpital psychiatrique de Rennes entre dans sa sixième semaine de grêve

Arnaud Janin
| 14.12.2017
  • visuel Rennes

« Nous sommes mobilisés pour dénoncer le manque de lits, le manque d’agents et la souffrance au travail », expliquait Jacques Meny, secrétaire de Sud santé au centre hospitalier Guillaume-Régnier à notre confrère Ouest France le 5 décembre dernier. Le 12 décembre, le mouvement ne s'est toujours pas essouflé. En témoigne le défilé ce jour d'une centaine de membres du personnel hospitalier entre l'hôpital psychiatrique et l'ARS Bretagne. Une délégation a été reçue par l'adjoint du directeur de l'ARS qui s'est dit optimiste quant au dégel de tout ou partie de la réserve prudentielle (532 000 euros). En attendant cette manne, la grève est reconduite jusqu'à la publication du décret ministériel pour débloquer les fonds. Le mouvement est à l'initiative du syndicat Sud Santé qui a souhaité attirer l'attention sur les conditions de travail des personnels : 2 491 ETP dont 108 médecins reçoivent 30 000 patients par an. D'autres établissements psychiatriques se sont mis en grève ces derniers mois parmi lesquels Allones (72), Amiens (80), Bourges (18) et Cadillac (33).

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Agnès Buzyn

Entretien avec la ministre de la Santé et des SolidaritésAgnès Buzyn, premier bilan de santé

Vous bénéficiez d’un état de grâce inédit au moins chez les professionnels de santé. Emmanuel Macron vous-a-t-il demandé votre recette ? En vérité, je lui ai emprunté sa méthode. Comme le Président, je n’élude pas les problèmes.... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.