Brève

Recos HASAutisme de l'enfant, un diagnostic encore trop tardif

Arnaud Janin
| 22.02.2018
  • visuel autisme

« Votre enfant est juste colérique", "on va attendre et ne pas lui coller d'étiquette tout de suite", "soyez moins fusionnels et ça ira. » Certains parents d'enfants autistes témoignent encore de telles réponses lorsqu'ils évoquent leurs difficultés. Et pourtant il faut agir vite selon la HAS qui s'inquiète d'un diagnostic encore tardif. Selon la Haute Autorité qui s'était positionnée clairement en 2010 pour interdire les pratiques analytiques sous toutes leurs formes, les enfants autistes sont diagnostiqués en moyenne entre 3 et 5 ans. Les raisons évoquées sont des inégalités d'accès sur le territoire et un manque de visibilité pour les familles qui ne savent pas à quels professionnels s'adresser.

Diagnostic dès 18 mois

Or dès 18 mois, un diagnostic peut être posé. C'est pourquoi la HAS propose de nouvelles recos. D'abord, elle souligne la complexité du diagnostic, d'où la nécessité de requérir « l'observation croisée de plusieurs professionnels spécialisés ». Second point, repérer les signaux d'alerte en s'appuyant sur la crèche, l'école et les parents. L'inquiétude légitime de ces derniers doit en même temps être « systématiquement écoutée et prise en compte ».

Le pivot : le médecin

Véritable pivot pour établir un premier bilan et initier des premières actions sans attendre, le médecin, qu'il soit généraliste, pédiatre ou travaillant en PMI, doit consacrer une consultation dédiée à la recherche de signes de l'autisme en s'appuyant sur les outils de la HAS. Libre à lui de réorienter l'enfant vers une consultation spécialisée pour confirmer le diagnostic, même si le délai d'attente de 6 mois à un an devra être amélioré. L'accent est mis également sur la nécessité de réaliser ce diagnostic étape par étape, avec des réévaluations dans le temps. Pour finir, la reco insiste sur l'annonce du diagnostic faite aux parents et l'actualisation à chaque nouvelle étape, et cela dans le cadre d'un projet d'interventions spécialisé. Une autre reco souligne la nécessité de favoriser l'inclusion des personnes autistes devenus adultes dans la société.

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
recherche
Brève

BilletLa santé, un avantage compétitif ?

Et si la santé dans une économie mondialisée n'était plus un coût mais un avantage compétitif ? Le forum économique mondial vient de publier une nouvelle édition de son étude sur la compétitivité de 140 pays, le Global... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.