Brève

Télémédecine, les présidents de CME exigent d'être invités aux négos en cours

Arnaud Janin
| 01.03.2018
  • visuels TM

« Nous présidents de commissions médicales d'établissements (PCME) de CHU, de CH et de CHS, exigeons que nos conférences soient admises aux négociations en cours en matière de télémédecine. » Les discussions ont débuté depuis le 18 janvier entre l'assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux pour encadrer les pratiques de téléconsultation et de télé-expertise. Elles ont écarté de fait, « une fois de plus », l'hospitalisation publique, qui pourtant selon les présidents de CME verra appliquer ces tarifs à son activité. La loi de financement de la Sécurité sociale 2018 a en effet validé la généralisation de la télémédecine. Son déploiement avait été bloqué pendant des années et limité à des expérimentations, l'assurance maladie ayant craint une inflation des actes. Une invitation devrait être lancée le plus rapidement possible aux présidents de conférence afin de réparer cet « oubli ».

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Cibien
Brève

Jean-François Cibien (APH) : « Le gang de l'administration centrale nous empêche d'avancer »

Dans la continuité des négociations autour du Ségur, le projet d'ordonnance sur la gouvernance hospitalière a été retoqué par le Conseil supérieur des professions médicales avec un vote négatif des trois collèges statutaires de praticiens. Explications par Jean-François Cibien, président d'Action Praticien Hôpital, union d'Avenir hospitalier et de la Confédération des praticiens des hôpitaux. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.