Brève

Mayotte, vers un statut d'extraterritorialité pour l'hôpital ?

Arnaud Janin
| 15.03.2018
  • visuel Mayotte

La première maternité de France est celle de l'hôpital de Mayotte avec 10 000 naissances chaque année. Un grand nombre de femmes comoriennes viennent en effet y accoucher, ce qui est perçu comme un abus du droit du sol. Dans le contexte des manifestations d'ampleur dans l'île, la ministre des Outre-Mer, Annick Girardin a ouvert le débat d'un possible statut d'extraterritorialité pour l'hôpital. Avec ce statut, la maternité « serait en quelque sorte une maternité internationale », sans pour autant remettre en cause le droit du sol, explique le député macroniste Aurélien Taché au journal La Croix. Les enfants qui y naîtraient pourraient être déclarés Comoriens au lieu d'obtenir automatiquement la nationalité française. Mais l'accès des femmes comoriennes à la maternité ne serait pas pour autant interdit. La députée de la Réunion Erika Bareigts s'est étonnée qu'aucune action diplomatique n'ait été encore engagée avec les Comores pour y investir et y construire un hôpital et une maternité. « Rien ne se passera à long terme si le développement des Comores n'est pas engagé de façon sérieuse », a-t-elle souligné. Suite au prochain épisode...

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Frédéric Valletoux
Brève

FHFMa Santé 2022, une réforme systémique au départ, une réformette à l'arrivée ?

C'était il y a un juste un an. L'ensemble des professionnels, y compris les hospitaliers, saluaient le discours d'Emmanuel Macron annonçant le lancement de Ma Santé 2022. Un an plus tard, la FHF paraît dégrisée. Et s'interroge... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.