Brève

Teva supprime près de la moitié de ses effectifs en France

Gilles Noussenbaum
| 22.03.2018
  • visuel Teva

La crise qui frappe le laboratoire israélien Teva spécialisé dans les génériques au niveau mondial se traduit en France par la suppression de 248 postes sur un total de 578. « Un plan de départs volontaires sera soumis dans un premier temps et sera suivi par un plan de départs contraints », précise le laboratoire dans un communiqué. Sont concernés les postes administratifs au siège de La Défense ainsi que les délégués médicaux. Sont toutefois prévus la création de 22 postes principalement liés aux métiers de la connaissance clients de la stratégie numérique et multicanale ainsi qu’à la simplification des processus internes. Cette restructuration hexagonale s’inscrit dans un vaste plan de suppression de 25 % des effectifs mondiaux, soit 14 000 emplois dans le monde. L’objectif est de réaliser 3 milliards d’économies à la fin 2019. Pour autant, l’avenir n’apparaît pas sombre à tous les investisseurs. Le gourou de Wall Street, Warren Buffett, a investi 286 millions d’euros en février dernier dans le laboratoire de génériques.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
psy

Pr Frank Bellivier : « La psychiatrie, parent pauvre de la médécine française »

La psychiatrie est le prochain dossier de Décision & Stratégie Santé, à paraître prochainement. La réforme de cette spécialité en grande souffrance a été une fois de plus reportée, à cause de la crise sanitaire. Etat des lieux dressé par son délégué ministériel, Frank Bellivier. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.