Brève

Les Français et l’hôpital, une côte d’amour en berne

Gilles Noussenbaum
| 29.03.2018
  • hôpital

Le système de santé, « trésor national » est-il en danger ? Le nouveau baromètre santé 360 réalisé par Odoxa pour Orange, MNH group (actionnaire de Décision et Stratégie santé), Asip Santé, SciencesPo chaire santé témoigne d’une dégradation franche de la confiance des Français envers la dispensation des soins en général et à l’hôpital en particulier. Tous les indicateurs sont à l’orange, voire au rouge. Le taux des personnes insatisfaites de leur dernier séjour à l’hôpital a été multiplié en près de trois en l’espace de trois ans. De 9 % en mai 2015, il atteint la barre des 25 % en mars 2018. Sur le critère de la satisfaction patients, la France pointe à l’avant-dernière place des cinq grands pays européens. Elle était encore sur la première marche du podium en février 2017.

Plébiscite des outils numériques

Le regain de confiance reposera-t-il sur un déploiement accéléré des systèmes d’information et d’un recours massif au digital ? En tout état de cause, les Français plébiscitent ces nouveaux outils. Leur modernité permet même de rattraper en image de qualité pour les établissements qui les utilisent au quotidien. Ce plébiscite est également partagé par les directeurs d’hôpitaux : 84 % estiment que le développement du digital dans la santé optimisera la qualité des soins (versus 16 % qui estiment que cela les détériorera). Quant aux médecins, 76 % pensent qu’il leur permettra de mieux soigner. Mais dans ce chemin de roses, on retrouve également quelques épines. Les professionnels de santé, directeurs et médecins, sont moins optimistes que les Français sur la capacité des systèmes d’information à générer du temps supplémentaire pour la relation patients-soignants. 52 % des médecins sont même d’un avis inverse.

L'hôpital reste un désert numérique

En attendant, l’hôpital est encore un désert numérique. Patients et directeurs établissent le même constat. Les nouveaux outils comme les prises de rendez-vous par Internet, les préadmissions en ligne ou les bornes d’accueil interactives sont toujours l’exception. Hôpitaux, encore un effort…

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
visuel Macron
Brève

Hôpital, Emmanuel Macron s’engage… enfin

L’erreur du président de la république dimanche dernier lors de son intervention télévisée est vénielle. En évoquant les ordonnances Debré, Emmanuel Macron les a rattachées à l’année 1957. Il fallait bien sûr lire 1958. Les deux... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.