Brève

Don du corps en Chine, des étudiants en médecine honorent les morts

Arnaud Janin
| 05.04.2018
  • visuel cadavre

Du jamais vu nulle part ailleurs, dans la ville de Hangzhou (est de la Chine), des étudiants en médecine ont déposé des chrysanthèmes devant un mémorial dédié aux défunts ayant fait don de leur corps à la science. Cette scène insolite a eu lieu lors de la fête des morts chinoise ayant lieu début avril. Ce jour-là, de nombreux Chinois ont l'habitude de rendre hommage à leurs ancêtres et défunts proches. La situation est complexe dans ce pays, tant la pénurie de cadavres est alarmante pour les facultés de médecine. Les personnes rechignent à donner leur corps à la science, celui-ci devant rester intact pour leur vie future après la mort. D'où la pratique encore très répandue de l'enterrement dans le pays. Pis, les campagnes de sensibilisation au don d'organes restent rares. Pour pallier ces manques, des prélèvements étaient effectués sur des condamnés à mort et sur des prisonniers. Cette pratique très contestée serait abandonnée officiellement depuis janvier 2015. 300 000 patients seraient en attente de greffe de rein ou du cœur chaque année. Dans les faits, seules 10 000 transplantations sont réalisées, d'après l'agence Chine Nouvelle relayée par le journal Le Monde en 2015.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
visuel Macron
Brève

BilletA suivre, le bulletin météo...

Jupiter est descendu de l'Olympe. Les épreuves de la rentrée − démission de Nicolas Hulot, affaire Benalla, croissance en berne, cote de popularité en chute libre − exigeaient un sursaut de modestie. Ma santé en 2022 témoigne de... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.