Brève

Les nominations de la semaineSabine Fourcade succède à Pierre Ricordeau à la tête des ministères chargés des affaires sociales

Arnaud Janin
| 17.05.2018
  • abm

Sabine Fourcade (photo) a été nommée Secrétaire générale des ministères chargés des affaires sociales. Elle succède à Pierre Ricordeau qui a occupé la fonction de mars 2014 à février 2018, et elle prendra ses fonctions le 22 mai.

Elle a participé à la création en 2010 de la DGCS dont elle prend la direction un an plus tard jusqu'en 2015. À ce titre, elle pilote et évalue les politiques publiques de solidarité, de développement social et de promotion de l'égalité.

Inspectrice générale des affaires sociales depuis 2015, elle a participé à plusieurs missions dans le champ de l'emploi et de la formation professionnelle, notamment pour réaliser un bilan d'étape du déploiement du compte personnel de formation (CPF) en 2017.

Après avoir commencé sa carrière d'administratrice civile à la direction de la sécurité sociale (DSS), elle est nommée au centre Georges Pompidou administratrice du musée national d'art moderne (2002-2003) puis directrice des ressources humaines (2003-2007). En 2008, elle rejoint la direction générale de l'action sociale d'abord comme sous-directrice puis comme cheffe de service.

 

Sophie Caillat-Zucman devrait être renouvelée à la présidence du conseil d'administration de l'Agence de la biomédecine.

Pascale Romenteau est nommée directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante pour une durée de deux ans à compter du 14 mai 2018.

Yannick Jégou a succédé à Matthieu Guéry à la présidence de Dastri, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick est directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de Dastri depuis 2012.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Kouchner
Brève

Bernard Kouchner : "Je suis devenu ministre pour pouvoir faire accepter par l’ONU le droit d’ingérence"

Vous étiez un médecin célèbre avant d’entrer en politique au plus haut niveau. La politique n’est-elle rien d’autre que la continuation de la médecine par d’autres moyens ? J’ai toujours participé aux combats et aux débats... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.