Brève

L'expérimentation du paiement différé du reste à charge est lancée dans dix établissements

Arnaud Janin
| 07.06.2018
  • paiement différé

L'expérimentation du paiement automatique et à débit différé du reste à charge du patient sera mise en place dès cet été. L'installation du nouvel outil Diapason (Débit intervenant après le parcours de soins) permettra d'éviter le non-recouvrement des soins estimé à « 500 millions d'euros par an pour les seuls hôpitaux publics », estime la DGOS. Ce dispositif contribuera aussi à simplifier le parcours du patient. En effet, au moment de l'admission, les prestations de soins à réaliser ne sont pas toujours connues. La facture est alors souvent envoyée a posteriori au patient qui doit la régler par chèque ou en ligne. Enfin, la dernière avancée est d'ordre numérique : « Les équipes administratives n'auront plus à se préoccuper du recouvrement et seront donc déchargées de tâches répétitives, complexes et à faible valeur ajoutée. » Le premier hôpital qui participera à cette expérimentation est le centre hospitalier de Castres-Mazamet. À terme, l'ensemble des établissements devront s'équiper de terminaux de paiement compatibles.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19
Brève

BilletVaccins, la France en retard, ah bon ?

Rarement une polémique n'aura autant été si prévisible. Et anticipée par Olivier Véran lorsqu'il nous avait accordé un entretien en novembre dernier. Et pourtant, rien n'a été fait pour enrayer le processus en posant sur la table... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.