Brève

TourismeUn week-end à Besançon

07.06.2018
  • Besançon

    Un week-end à Besançon

Aujourd'hui, je vous emmène dans le Doubs, à Besançon, capitale française de l’horlogerie. Le centre historique se compose de jolies rues piétonnes, d’hôtels particuliers, de belles façades, de cours cachées et d’escaliers extérieurs. Je vous conseille de commencer la balade du côté du pont Battant pour jouir d’une jolie vue sur le quai Vauban et ses maisons à arcades du XVIIe siècle.

Continuez ensuite votre visite par la place de la Révolution avant de rejoindre la Grande Rue. Vous y apercevrez de beaux vestiges romains, le square Castant et la magnifique Porte Noire. Quelques mètres plus loin, on peut admirer l’imposante cathédrale Saint-Jean, l’œuvre La Vierge aux Saints de Fra Bartolomeo ainsi que l’horloge astronomique. Rejoignez la place du 8 septembre avant de continuer jusqu’au remarquable Palais Granvelle qui abrite le musée du Temps où vous découvrirez l’histoire de la ville et celle de la mesure du temps qui sont intimement liées. Sous les tuiles vernissées du Palais Granvelle, les collections du musée rassemblent un nombre impressionnant d’instruments de mesure du temps (montres, pendules, horloges, gravures, etc.). On peut notamment y admirer la Leroy 01, longtemps considérée comme la montre la plus compliquée du monde. La visite se termine par la tour du Palais Granvelle où est installé un pendule de Fourcault qui permet d’observer la rotation de la Terre. Petit bonus : la jolie vue sur la ville et la citadelle !

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la citadelle de Besançon est un site naturel et historique passionnant. Perchée à plus de cents mètres au-dessus de la ville, elle a été édifiée entre 1668 et 1711 par Vauban. C’est également un lieu de culture puisqu’elle abrite désormais plusieurs musées et un zoo. Il faut bien compter une demi-journée pour en faire le tour et, avec des enfants, on peut facilement y passer la journée.

Si le temps le permet, vous pouvez vous offrir une petite promenade au vert. Le Doubs entoure la ville de Besançon et ses berges peuvent être parcourues sur près de 5 km, à pied, à vélo ou encore en bateau. Quant aux amateurs de street art, rendez-vous cour de Champagney, au 37 rue Battant pour admirer des œuvres de rues pas comme les autres. S’il vous reste du temps, vous pouvez aussi visiter le FRAC, le fonds régional d’art contemporain conçu par l’architecte Kengo Kuma, le musée des beaux-arts ou encore la maison natale de Victor Hugo.

Quant aux spécialités régionales, je vous conseille le poulet au vin jaune et aux morilles, quelques fromages comme le comté, la cancoillotte, le morbier ou encore le mont d’or.

Christine Couvret
Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Kouchner
Brève

Bernard Kouchner : "Je suis devenu ministre pour pouvoir faire accepter par l’ONU le droit d’ingérence"

Vous étiez un médecin célèbre avant d’entrer en politique au plus haut niveau. La politique n’est-elle rien d’autre que la continuation de la médecine par d’autres moyens ? J’ai toujours participé aux combats et aux débats... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.