Brève

Le e-santé, l'arme fatale contre l'errance diagnostique ?

Gilles Noussenbaum
| 28.06.2018
  • errance

Le e-santé sera demain une réponse à l'errance diagnostique. C'est en tout cas le pari lancé par Sanofi Genzyme et 23 autres partenaires afin de réduire le temps du diagnostic des maladies rares. Selon une enquête publiée en 2016, il faut en moyenne attendre quatre ans et consulter cinq médecins avant que le bon diagnostic soit évoqué. Une prise en charge accélérée peut retarder certaines aggravations. Et améliorer la qualité de vie des patients. D'où le lancement d'une première phase collaborative qui a inclus des associations de patients, des acteurs du numérique et des filières de santé. Cette action volontariste est lancée en amont du troisième plan national Maladies rares annoncé en février dernier par Agnès Buzyn et Frédérique Vidal. La publication est à ce jour toujours en attente. La lutte contre l'errance diagnostique devrait logiquement en constituer une des priorités.  

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
silence
Brève

BilletFaut-il transfuser le malade hôpital ?

Tout avait si bien commencé. Une ancienne PU-PH, hématologue de formation, à la tête du ministère de la Santé, allait enfin soigner l'hôpital. Accusé de mauvaise gestion, rétif au changement, contraint à la cure d'amaigrissement... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.