Rapport Inca - Les dépenses liées aux molécules anticancéreuses représentent 1,7 milliard d'euros en 2016
Brève

Rapport IncaLes dépenses liées aux molécules anticancéreuses représentent 1,7 milliard d'euros en 2016

Arnaud Janin
| 05.07.2018
  • visuel Inca

Selon le dixième rapport "Les cancers en France" publié par l'Inca le 4 juillet dernier, la valorisation des hospitalisations dues au cancer a été estimée à 5,9 milliards d'euros en 2016, soit 28,7 % pour la chirurgie, 22,4 % pour la chimiothérapie et 11,2 % pour la radiothérapie. Quant aux dépenses en 2016 relatives aux molécules onéreuses anticancéreuses facturées en sus des prestations d'hospitalisation de court séjour, elles se sont élevées à près de 1,7 milliard d'euros, soit un peu plus de la moitié (51 %) du total des molécules onéreuses remboursées en sus des GHS.

Thérapies ciblées en augmentation de 54,8 %

Tous secteurs confondus, la part des thérapies ciblées est de 54,8 %, celle des chimiothérapies conventionnelles est de 26 % et celle des immunothérapies de 19,2 %. Dans le secteur public, les thérapies ciblées représentent 49,2 % de dépenses liées aux molécules anticancéreuses inscrites sur la liste en sus, suivies par les chimiothérapies conventionnelles (27,7 %) et les immunothérapies (23,1 %). Dans le secteur privé commercial, la part des thérapies ciblées s'élève à 72,3 %. Au total, quel que soit le secteur, plus de 80 % des dépenses d'anticancéreux sont concentrées sur huit molécules.

Hausse de 12,5 % de l'activité de cancérologie en cinq ans

Au final, de 2011 à 2016, l'activité hospitalière globale a augmenté de 11,5 % et l'activité de cancérologie de 12,5 %. Cette dernière est assurée pour plus de la moitié par les établissements publics (28,3 % par les CH et 24,2 % par les CHU-R), 20,7 % par le privé commercial, 20,3 % par les CLCC et 6 % par le privé non commercial.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Sham
Brève

Sham affiche une croissance en 2020 en dépit du marché français public de la responsabilité civile sinistrée

Comment affronter une pandémie mondiale alors que l'un de ses marchés historiques, assurer la responsabilité civile des établissements publics de santé, est structurellement déficitaire depuis plusieurs années ? En opérant depuis... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.