Brève

Le financement des arrêts maladie ne sera finalement pas pris en charge par les entreprises

Arnaud Janin
| 30.08.2018
  • Premier ministre

« J'écarte l'hypothèse d'une mesure brutale de transfert [du financement des arrêts maladie] vers les entreprises », a indiqué le Premier ministre Edouard Philippe dans une interview dans Le Journal du dimanche du 26 août dernier. Début août, relaté par Les Echos, l'exécutif envisageait de faire prendre en charge à la place de la Sécu quatre jours d'indemnités journalières pour les arrêts de moins de huit jours. Agnès Buzyn, la ministre de la Santé n'était pas contre une telle mesure. Par contre, la ministre du Travail Muriel Pénicaud avait envoyé une lettre de vive opposition au Premier ministre fin juillet. Selon ce dernier, l'enjeu est considérable. En progression de 4 % par an, l'enveloppe consacrée à l'indemnisation des salariés s'élèverait chaque année à un peu plus de 10 milliards d'euros. Selon lui, le nombre de journées indemnisées est passé de 11 à 12 par an et par salarié du privé. Il a appelé l'ensemble des acteurs à « se mettre autour de la table pour trouver les moyens de contenir cette progression ».

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
visuel Macron
Brève

BilletA suivre, le bulletin météo...

Jupiter est descendu de l'Olympe. Les épreuves de la rentrée − démission de Nicolas Hulot, affaire Benalla, croissance en berne, cote de popularité en chute libre − exigeaient un sursaut de modestie. Ma santé en 2022 témoigne de... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.