Brève

Portugal, démission en bloc de médecins face à la dégradation de leur hôpital

Arnaud Janin
| 06.09.2018
  • Portugal

52 médecins de l'hôpital de Vila Nova de Gaia dans le nord du Portugal ont démissionné mercredi 5 septembre afin de protester contre la dégradation de leurs conditions de travail et de l'établissement où ils exercent. La direction de l'hôpital n'a pas encore réagi. Le médecin chef de l'hôpital, Jose Moreira da Silva, s'est notamment plaint d'un hôpital qui tombe en ruines, avec par exemple une seule salle de bain pour 16 lits dans le service d'urologie. En plus de la dégradation des locaux, il manque du personnel et l'espace des locaux est insuffisant. Plusieurs autres médecins ont aussi menacé de démissionner par le passé. Le président de l'ordre des médecins a enfoncé le clou, qualifiant les conditions de travail des médecins de « chaotiques ».

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
BHL

Bernard-Henri Lévy : "Les meilleurs médecins iront en enfer"

Bernard-Henri Lévy brise dans son dernier livre* le concert de louanges qui a accompagné l'engagement des médecins au cours de la pandémie. Certes sont d'abord visés les conseillers du prince. Mais au-delà se précise au fil des pages une plus large réflexion sur le pouvoir des médecins. Méritent-ils pour autant d'aller en enfer ? Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.