Brève

RéactionsPlan santé 2022, le rôle des GHT renforcé

Arnaud Janin
| 20.09.2018
  • visuel hôpital

Mots clés

« Il n'y a pas de plan hôpital, mais il y a les GHT. »

Rachel Bocher (INPH).

 

« Le président de la République a complètement redéfini les GHT. Est-ce que l'hôpital de proximité va être sous la tutelle du GHT ou est-ce que la gouvernance va être placée en coconstruction avec la CPTS ? C'est une question essentielle. Quand on regarde ce qui se pratique actuellement avec les CPTS déjà existantes, le pouvoir est réparti de façon très variable entre les praticiens qui s'en saisissent. Ce sont souvent ceux qui s'y engagent le plus. Laissons les professionnels s'organiser. Nous n'avons pas besoin de règles précises. »

Jean-Paul Ortiz (CSMF).

 

« Très bien sur le deuxième recours, mais à condition qu'on aille au bout de la logique GHT avec une personne morale, un chef, un projet médical gratuit. Ces derniers sont une très bonne idée, à condition qu'on les appelle GHP (groupements hospitaliers publics) afin que le partenariat puisse se faire avec tous les acteurs. »

Antoine Perrin (Fehap).

Extraits tirés de communiqués de presse et de l'événement Contrepoint de la santé du 19 septembre 2018.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
recherche
Brève

BilletLa santé, un avantage compétitif ?

Et si la santé dans une économie mondialisée n'était plus un coût mais un avantage compétitif ? Le forum économique mondial vient de publier une nouvelle édition de son étude sur la compétitivité de 140 pays, le Global... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.