Brève

Hôpital de Lavaur, un chef de service condamné pour agression sexuelle d'une infirmière

Arnaud Janin
| 27.09.2018
  • visuel agression

Le Dr Wadih Saïdi, président de la CME de l'hôpital de Lavaur (Tarn) jusqu'en 2016, a été condamné le 25 septembre dernier à une peine de 18 mois de prison avec sursis et à deux ans d'interdiction d'exercer sa profession de médecin anesthésiste pour avoir agressé sexuellement une infirmière et pour harcèlement moral et sexuel par personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction. Se disant victime d'un complot, le médecin incriminé n'a jamais reconnu les faits qui remontent entre février 2014 et février 2017. Pour les faits de harcèlement, les plaignants sont deux autres infirmières et un infirmier. Après deux alertes lancées fin décembre 2016 par une trentaine de personnels soignants, une enquête pour harcèlement moral a été ouverte le 27 février 2017. L'hôpital qui avait demandé 365 000 euros de dommages et intérêts a été pour sa part débouté. Selon Me Jean-Marc Danjean, l'avocat des plaignants, « la sanction a montré qu'il ne s'agissait pas de simples blagues de carabins. Cela faisait des années qu'il se passait des choses terribles dans cet hôpital, où il y avait une omerta terrible ».

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
recherche
Brève

BilletLa santé, un avantage compétitif ?

Et si la santé dans une économie mondialisée n'était plus un coût mais un avantage compétitif ? Le forum économique mondial vient de publier une nouvelle édition de son étude sur la compétitivité de 140 pays, le Global... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.