Brève

Cash investigation passe les implants médicaux sur le gril

Arnaud Janin
| 29.11.2018

L'enquête menée par Cash Investigation suggère un déficit de régulation des implants médicaux par les autorités sanitaires. Focus sur les prothèses mammaires qui trois ans après l'affaire PIP reviennent sur le devant de la scène via l'enquête du Consortium international des journalistes.

  • Cash Investigation

« Aujourd'hui, l'avantage est aux prothèses lisses, mais nous n'interdisons pas pour l'instant la pose des prothèses texturées », a indiqué Agnès Buzyn sur France Inter, quelques heures avant son passage sur France 2 dans l'émission Cash Investigation. Poussée par la journaliste Elise Lucet, la ministre de la Santé reconnaissait une zone d'ombre et un manque de régulation des dispositifs médicaux. Le documentaire de France 2 du mardi 27 novembre venait d'expliquer comment les autorités anglaises ont suspendu récemment l'utilisation de prothèses mammaires texturées suite à une campagne de femmes victimes sur les réseaux sociaux. La France, selon les journalistes, traîne des pieds depuis 2015. L'ANSM qui vient seulement de lancer une enquête publique ne jouerait pas son rôle de police sanitaire. Le comité d'experts qui avait été alors constitué à l'époque ne s'est pas réuni pendant trois ans (février 2018). Une fois de plus, les pouvoirs publics semblent en décalage par rapport à la réalité. Le Pr Lantieri, chirurgien à l'HEGP, un des membres du comité, dénonce l'absence de réaction des autorités qui n'ont pas encore suspendu les prothèses texturées : « En 2015, c'était une erreur. En 2018, c'est une faute. » La ministre en tout cas reste droit dans ses bottes : « Vous voulez dire que le ministère réagit en panique ? Ce n'est pas le cas. Le risque pour des porteuses d'implants d'avoir un lymphome est très rare. Sur 50 cas, c'est très difficile de faire une analyse statistique. » Hasard du calendrier, la semaine dernière, l'ANSM a publié une note recommandant aux professionnels de santé d’utiliser de préférence des implants mammaires à enveloppe lisse.

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Sondage

Comptez-vous participer au grand débat ?

argent
Brève

Campagne tarifaire, billet... d'amour

Est-il raisonnable d'attendre les cadeaux du Père Noël en février ? Ou plutôt le jour de la Saint-Valentin, les fédérations hospitalières sont-elles en droit d'attendre des preuves d'amour d'Agnès Buzyn ? Au hasard une campagne... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.