Brève

CHU de demain

Gilles Noussenbaum
| 20.12.2018
  • visuel CHU

Mots clés

Après soixante ans de fiançailles, le temps serait-il venu de concrétiser l'union entre les CHU et l'université ? Le rapport Le CHU de demain dévoilé lors des 16es Assises nationales hospitalo-universitaires opte plutôt pour réinventer la synergie entre les deux structures. L'accent est mis sur un renouvellement du cadre juridique et une représentation croisée dans la gouvernance des CHU et des universités. Le politique est loin de donner l'exemple. La Cour des comptes avait relevé le déficit de coopération entre le ministère des Solidarités et de la Santé et celui de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Résistance à intégrer les GHT

Dans le même temps, les CHU entendent préserver toutes leurs prérogatives dans les territoires. Alors que la réforme territoriale a réduit le nombre de régions dans l'Hexagone, le rapport n'évoque pas la question du chiffre idéal de CHU en France. En revanche, en ce qui concerne la création des GHT, le rapport dénonce « les résistances de certains CH à s'engager dans une politique plus intégrée et plus collaboratrice CHU-GHT ». Sur le même terrain, les CHU souhaitent s'engager davantage dans un copilotage des maisons de santé pluriprofessionnelles ou des centres de santé.

Crise des vocations

Les professionnels de santé ne sont pas oubliés. Et si le rapport stigmatise le traitement médiatique de certains « évènements tragiques », les auteurs notent toutefois une crise des vocations. D'où la volonté de rénover l'exercice et les carrières en CHU. Enfin, le constat de faiblesse dans l'organisation de la recherche biomédicale française n'est pas occulté.

Premier de cordée

Si la recherche de consensus n'a pas permis la mise en avant de mesures « avant-gardistes », comme l'a reconnu Jean-Pierre Dewitte, l'ancien président de la conférence des directeurs généraux de CHU, l'enjeu était bien de réaffirmer la place de « premier de cordée » dans le système de santé français et d'ajouter la prévention aux trois missions édictées par Robert Debré, le soin, l'enseignement et la recherche. 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Sondage

Comptez-vous participer au grand débat ?

argent
Brève

Campagne tarifaire, billet... d'amour

Est-il raisonnable d'attendre les cadeaux du Père Noël en février ? Ou plutôt le jour de la Saint-Valentin, les fédérations hospitalières sont-elles en droit d'attendre des preuves d'amour d'Agnès Buzyn ? Au hasard une campagne... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.