Cour des comptes et CHU, un traitement homéopathique
Brève

Cour des comptes et CHU, un traitement homéopathique

Gilles Noussenbaum
| 20.12.2018
  • visuel CHU

Mots clés

En France, les diagnostics des rapports sont souvent d'une précision chirurgicale. Le traitement en revanche relève de l'homéopathie. Le dernier rapport de la Cour des comptes « le rôle des CHU dans l'offre de soins », en offre une nouvelle illustration. Ainsi en préambule, les auteurs du rapport évoquent un modèle à réinventer : « Soixante ans après leur création, ils [les chu] apparaissent affaiblis. » Les auteurs du rapport pointent ainsi une offre de soins qui peine à se distinguer des centres hospitaliers ou des cliniques privées. Quant à la dimension de recours, elle se révèle très hétérogène selon les CHU. Une dizaine d'entre eux, les plus importants, en effectuent la plus grande partie. Cette prédominance de l'activité de proximité des CHU apparaît pour la Cour des comptes comme un facteur de fragilité du fait d'un mode de financement plus coûteux. Dans le même temps, l'image d'excellence médicale associée aux CHU n'est pas retrouvée au niveau de la gestion de la qualité. Ce constat repose sur les résultats de la certification réalisée par la Haute Autorité de santé. Décision & Stratégie Santé (N° 313) avait publié un tableau qui en résume les performances dans son dernier numéro paru avant ce rapport. 

Une fois le constat posé, le « modèle à réinventer » posé en ouverture se limite à une structuration des CHU en réseaux. Les directions des Chu n'ont pas attendu cette « reco » de la Cour des comptes. Le groupement de coopération sanitaire HUGO qui coordonne l'action des Chu de l'inter-région Grand Ouest en constitue le modèle. Le rapport cite également HOURAA* qui réunit les HCL de Lyon, les CHU de Grenoble, Clermont-Ferrand et Saint-Etienne. Bref, une conclusion qui frise le politiquement correct et ne devrait pas perturber la Conférence des directeurs des CHU.  

* Groupement de coopération sanitaire Hôpitaux universitaires Rhône-Alpes Auvergne

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Sham
Brève

Sham affiche une croissance en 2020 en dépit du marché français public de la responsabilité civile sinistrée

Comment affronter une pandémie mondiale alors que l'un de ses marchés historiques, assurer la responsabilité civile des établissements publics de santé, est structurellement déficitaire depuis plusieurs années ? En opérant depuis... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.