Brève

Ajaccio, sept médecins urgentistes menacent de démissionner

Arnaud Janin
| 10.01.2019
  • Corse

Lundi 6 janvier, sept médecins urgentistes démissionnaires ont été reçus par la direction de leur établissement, l'hôpital Notre Dame de la miséricorde d'Ajaccio. Le 22 novembre dernier, ils ont adressé une lettre de démission à leur direction et à l'ARS de Corse afin de protester contre la dégradation de leurs conditions de travail. Les médecins mettent en cause le sous-effectif chronique de leur service, la pénurie de lits qui conduit à mettre les patients dans les brancards dans les couloirs et leur épuisement professionnel. Et réclament de nouvelles embauches, la création de lits et l'ouverture d'une maison de santé pour désengorger les urgences. Si aucun accord n'est trouvé, leur démission sera effective le 22 janvier, après un préavis de deux mois. Une prochaine réunion entre les démissionnaires et la direction aura lieu le 15 janvier. D'autres réunions sont prévues à l'agenda des discussions.

Source : Decision-sante.com

NOUS VOUS RECOMMANDONS

add

A LA UNE

add
Sondage

Redoutez-vous une troisième vague ?

Véran

Olivier Véran : « Je revendique le rôle régalien de la gestion de la crise sanitaire »

Le ministre des Solidarités et de la Santé vient d'accorder un grand entretien à Décision Santé. Dans l'extrait que nous publions aujourd'hui, il nous livre son regard sur la démocratie santaire. Lire l'intégralité dans le journal Décision et Stratégie Santé N°323 hiver 2020. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.