Brève

Cancer, les perruques mieux remboursées

Arnaud Janin
| 04.04.2019
  • perruque

Un pas en avant, un pas en arrière. A partir du 2 avril, selon le ministère de la Santé, les perruques en fibres synthétiques dites de classe 1 seront remboursées à hauteur de 350 euros, montant qui correspond au plafond de leur prix de vente. Quant aux prothèses de classe 2 (au moins 30 % de cheveux naturels), leur remboursement atteindra 250 euros pour des tarifs plafonnés à 700 euros. Jusqu'à présent, le seul forfait existant pris en charge par l'assurance maladie était de 125 euros. C'était un engagement figurant dans le troisième plan cancer et pris par la ministre de la Santé Agnès Buzyn fin juin dernier. Toutefois, les professionnels de la cancérologie regrettent l'absence de prise en charge par la Sécurité sociale des prothèses dépassant 700 euros, leur prix variant entre 800 à 2000 euros. Essentiellement composées de cheveux naturels, elles conviennent particulièrement aux « adolescentes, très sensibles à leur image et désireuses de garder des cheveux longs », selon Emmanuel Jammes, responsable du pôle plaidoyer de la Ligue contre le cancer. Ce nouveau déremboursement opéré par l'assurance maladie n'incitera pas les mutuelles à procéder au remboursement de ces prothèses, loin d'être jugées comme des produits de simple confort.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
samu
Brève

TribuneCher confrère... vous êtes un salaud

C’était à Paris un samedi de gilets jaunes. Au Samu de Paris, à la régulation, les équipes anticipent et se préparent au pire. Ce sont des vrais professionnels qui n’ont pas de temps à perdre. Ce jour-là, qu’on se rassure, aucun... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.