Brève

Amgen/Novartis, le torchon brûle

Gilles Noussenbaum
| 11.04.2019
  • Amen

Le succès de la nouvelle classe d'anti-migraineux serait-il à l'origine du conflit qui oppose le géant suisse Novartis à la biotech américaine Amgen? En sept mois, l'antimigraineux préventif injectable Aimovig, fruit d'un comarketing entre les deux laboratoires a généré 117 millions de dollars de ventes. Ce chiffre devrait rapidement grimper dans les prochains mois. En juillet 2018, le médicament a en effet obtenu une autorisation de mise sur le marché en Europe. Le bras de fer judiciaire prend sa source avec le contrat signé entre Sandoz, la filiale générique de Novartis et un concurrent de l'Aimovig. Amgen y voit là une concurrence. Actuellement Aimovig n'est certes plus le seul produit disponible aux Etats-Unis. Et doit faire face à l'Ajovy (laboratoire Teva) et Emgality (Lilly). En attendant la conclusion du parcours judiciaire, la prise en charge des patients continue d'être assurée. 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
cliniques
Brève

La FHP se dote d'une charte contre toutes les discriminations

Faudrait-il lancer un plan cliniques à l'image du plan hôpital de novembre dernier ? La crise financière frappe aussi le secteur privé. Lamine Gharbi, président de la FHP, lors d'une conférence de presse, a dressé un bilan de... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.