Brève

Emmanuel Macron s'engage à ne plus fermer les hôpitaux jusqu'à la fin du quinquennat

Arnaud Janin
| 18.04.2019
  • visuel hôpital

« Aucune fermeture d'école, aucune fermeture d'hôpital sur notre sol jusqu'à la fin du quinquennat, sauf demandes des maires. » Ces propos auraient dû être tenus par Emmanuel Macron lors de sa prestation à la télévision lundi 15 avril, avant qu'il n'annule son rendez-vous télé avec les Français pour cause d'émoi national dû à l'incendie de Notre-Dame. Accusé d'ignorer la France rurale et périurbaine, le président envisage donc un moratoire sur les fermetures d'établissements de santé. Il vient confirmer des propos tenus maintes fois par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. L'été dernier, elle assurait « ne prévoir aucune fermeture d'un hôpital de proximité ». Cependant, elle avait précisé que certaines disciplines ne seraient pas maintenues dans un certain nombre d'établissements en raison du manque de médecins ou de sécurité. Cela a été le cas pour les maternités qui ont fermé ces derniers mois, comme celle de Creil dans l'Oise, Bernay dans l'Eure ou au Blanc dans l'Indre, malgré les nombreuses protestations des élus locaux et des populations impactées. Le chef de l'Etat est allé dans le même sens : « Je ne souhaite pas qu'on ferme un service, un établissement pour des raisons financières. Mais je ne laisserai pas non plus ouvert un service dans lequel aucun d'entre vous n'enverrait ses enfants. » Pour autant, le président a demandé récemment à rouvrir deux dossiers de fermetures de maternité dont celle de Creil transférée à Senlis. La loi issue du plan Ma Santé 2022 est conforme à cette volonté de l'exécutif. Elle prévoit notamment la création d'un label d'hôpitaux de proximité centrés sur la médecine générale, la gériatrie et la réadaptation, mais sans maternité ni chirurgie, sauf autorisation expresse. Autre nouveauté de la loi, les règles d'autorisation des activités de soins en chirurgie, maternité, aux urgences notamment seront modifiées.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
DS

Europe 2020, le dispositif sera-t-il prêt à temps ?

Pour respecter l'échéance du nouveau règlement européen l'année prochaine, le secteur s'est mis en ordre de marche. Pour autant, certains points demandent à être clarifiés. Et des adaptations législatives sont toujours en suspens. La météo annoncerait-elle un brouillard persistant ? Enquête. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.