Brève

Hôpital de Lunéville, deux enquêtes ouvertes après la mort d'une femme non prise en charge par le Samu

Arnaud Janin
| 16.05.2019
  • samu

Deux enquêtes judiciaire et administrative ont été ouvertes pour déterminer les causes de la mort d'une femme de 56 ans décédée devant les urgences de l'hôpital de Lunéville (54), alors que le Samu n'avait pas jugé utile d'envoyer une équipe médicale à son domicile. L'affaire remonte au 14 mars. La patiente subit alors une ablation de la vésicule biliaire dans une clinique de Lunéville, raconte Le Républicain lorrain. De retour à son domicile le jour même, et souffrant de douleurs intenses, elle se voit prescrire à distance des antalgiques avant que ses proches n'appellent le Samu quatre jours plus tard devant l'intensification des douleurs. Ne jugeant pas utile une prise en charge à domicile, le Samu leur demande de faire venir la patiente à l'hôpital (situé à une demi-heure de leur domicile). Lors du trajet, elle a perdu connaissance et est décédée devant les urgences. Sa famille a porté plainte contre X. Le parquet de Nancy a annoncé attendre le rapport de l'institut médico-légal de Strasbourg avant d'ouvrir éventuellement une procédure du chef d'homicide involontaire qui devrait prendre du temps. Des mesures concernant la mise en place d'une formation d'un an au bénéfice des régulateurs devraient être prochainement mises en place par le ministère de la Santé.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
SMPS
Brève

Jérémie Sécher (SMPS) : « Il faut une réponse concrète à l'urgence des situations »

Le SMPS s'ouvre désormais aux médecins. S'agit-il d'une révolution ? En fait nos statuts depuis plusieurs années nous permettent d'accueillir des médecins en situation de management. De plus il est apparu au cours des dernières... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.