Brève

Michel Joly (Gilead) : « Le prix des CAR-T cells serait inférieur à 0,5 % du coût global du cancer en France »

Gilles Noussenbaum
| 29.05.2019
  • Cart T cells

Comment évaluer en direct les innovations de rupture dans le cadre du dispositif actuel ? Comment les mettre à disposition rapidement des patients alors que les études sont encore un work in progress ? Cas pratique ou d'école pour la Haute Autorité de santé avec les CAR-T cells. L'exercice se révèle en vérité difficile. Ce sont certes des traitements prometteurs, répond l'agence de régulation. Mais leur potentiel de guérison doit être confirmé dans les prochains mois. Deux médicaments ont à ce jour fait l'objet d'une autorisation de mise sur le marché Kymria® (laboratoire Novartis) et Yescarta® (laboratoire Gilead). La HAS rappelle par ailleurs l'avis favorable accordé à leur remboursement et s'accorde au passage une bonne note en rappelant comment il a été accordé en moins de 80 jours. Toutefois, cet état des lieux ne prend pas en compte des résultats plus récents. « Depuis le dépôt du dossier à la Haute Autorité de santé, nous disposons désormais d'un recul de deux ans, précise Michel Joly, le PDG de Gilead France. Dans notre cohorte d'une centaine de patients, la plus importante dans le domaine des CAR-T cells, 51 % des patients sont encore en vie après deux ans de suivi alors qu'on ne disposait pas pour eux d'alternative thérapeutique. Et ils sont en réponse complète. » Au-delà de l'efficacité, la HAS pointe toutefois le coût très élevé. Et rappelle « les nombreuses réserves » de la Commission d'évaluation économique et de santé publique (CEESP) notamment concernant l'efficience de ces spécialités. Selon les calculs opérés par la Commission, « le ratio différentiel coût-résultat de Yescarta® est estimé à 114 000 euros par année de vie ajustée sur la qualité de vie, comparativement à la prise en charge actuelle ». « Mais ce résultat positionne Yescarta® dans la moyenne des produits évalués par la HAS », réplique Michel Joly. Signalons que nos études médico-économiques ont répondu aux nombreux critères exigés par la CEESP. Outre l'étude coût-efficacité, nous avons aussi mesuré l'impact budgétaire de ces traitements pour l'ensemble des patients concernés. Ils seraient en fait 400 malades chaque année susceptibles de bénéficier de cette innovation thérapeutique majeure. Le prix serait inférieur à 0,5 % du coût global du cancer en France. » De nouvelles données sur l'efficacité et la tolérance de Yescarta® chez les patients de plus de 65 ans seront présentées dans les prochains jours au congrès de l'Asco. À suivre.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Frédéric Valletoux
Brève

FHFMa Santé 2022, une réforme systémique au départ, une réformette à l'arrivée ?

C'était il y a un juste un an. L'ensemble des professionnels, y compris les hospitaliers, saluaient le discours d'Emmanuel Macron annonçant le lancement de Ma Santé 2022. Un an plus tard, la FHF paraît dégrisée. Et s'interroge... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.