Brève

Plus les enfants sont jeunes, moins ils attendent aux urgences hospitalières

Arnaud Janin
| 10.10.2019
  • Drees

Les enfants de moins de 2 ans représentent 6 % des passages contre 2 % dans la population générale, selon une étude de la Drees. Concernant les enfants de moins de 6 mois, un quart d'entre eux seront hospitalisés à la suite de leur passage aux urgences. Côté attente, même si la probabilité pour les enfants d'attendre plus d'une heure est inférieure de 20 % à la population 15-74 ans, plus d'un quart des enfants (27 %) de plus de 6 mois attendent une heure ou plus entre l'enregistrement et le début des soins, versus 28 % pour les 15-74 ans. Quant aux durées d'attente longue (+ de 3 heures), elles concernent 17 % des enfants (qui retournent après à leur domicile) vs 34 % des 15-74 ans. En bref, les enfants ont des probabilités beaucoup moins grandes (-40 %) de rester aussi longtemps aux urgences, comparativement à la population des 15-74 ans. Pour les enfants qui sont hospitalisés après leur passage, leur séjour aux urgences dure en général plus de 3 heures pour 42 % d'entre eux. Mais cette attente est moins longue que pour les adultes car le délai d'obtention d'un lit est souvent plus courte pour eux. Pour les nourrissons, cette attente est en moyenne moins longue (20 %) versus les patients âgés de 2 ans ou plus (27 %). Elle est aussi 1,9 fois moins élevée que pour les autres enfants. Mais les moins de 6 mois sont plus souvent hospitalisés (25 %) que ceux de 5 ans ou plus (8 %). Ainsi, leur fréquence d'hospitalisation est 1,8 fois plus élevée que celle des enfants âgés de 6 mois à 2 ans, 2,7 fois plus élevée que les 2-4 ans et 3,1 fois plus grande que les 5-9 ans.

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19

Henri Bergeron (CNRS), les quatre facteurs qui ont permis aux hospitaliers de collaborer

Comment expliquer la panique des élites, la prolifération des structures nouvelles et la mobilisation des soignants ? Les réponses d'Henri Bergeron dans son livre qui sort ce 8 octobre, renouvellent le regard sur la crise sanitaire, au risque de heurter. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.