Brève

Le recours inapproprié aux urgences est associé à la vulnérabilité sociale, selon une étude

Arnaud Janin
| 31.10.2019
  • urgences

Seulement 6 % des passages ont été définis comme inappropriés et près de 10 % des patients sont venus aux urgences faute de MG disponible en ville, selon une étude menée par une équipe du service des urgences de l'hôpital Saint-Antoine (AP-HP) et de la faculté médecine de Sorbonne université, avec la Société française de médecine d'urgence (SFMU), l'université Clermont Auvergne et l'Inserm, publiée mercredi 30 octobre dans le British Medical Journal Quality & Safety. Cette enquête a inclus 48 711 patients, dans 734 accueils des urgences. L'étude menée sur le recours approprié aux urgences a porté sur les patients adultes, soit 29 407 personnes de plus de 15 ans. D'après les publications internationales, le recours inapproprié aux urgences représenterait entre 20% et 40% des passages, entraînant un surcoût pour le système de santé et un risque accru d'engorgement des services. Les auteurs de l'étude ont voulu affiner la méthode en y introduisant trois mesures, dont deux subjectives où l'on posait deux questions à l'urgentiste. Premièrement, il devait évaluer le degré d'adéquation du recours sur une échelle de 0 à 10. Dans un deuxième temps, il lui fallait dire si la demande de soins aurait pu être prise en charge par un généraliste le jour même ou le lendemain. Le troisième critère plus "objectif" identifie l'utilisation des ressources du service au cours du passage du patient aux urgences, par exemple si ce dernier a eu des examens biologiques ou radiologiques. Quelle que soit la mesure utilisée, l'étude a montré que la probabilité de passage inapproprié diminue avec l’âge et la distance des urgences par rapport au domicile du patient (plus de 10 kms). Elle s'accroît en revanche en cas de mauvaise couverture maladie (absence de couverture complémentaire) et de symptômes persistant depuis plusieurs jours.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
cliniques
Brève

La FHP se dote d'une charte contre toutes les discriminations

Faudrait-il lancer un plan cliniques à l'image du plan hôpital de novembre dernier ? La crise financière frappe aussi le secteur privé. Lamine Gharbi, président de la FHP, lors d'une conférence de presse, a dressé un bilan de... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.