Brève

France Assos Santé déplore l'angle strictement financier des annonces

Arnaud Janin
| 21.11.2019
  • patient

« Au regard d'un budget de 84 milliards d'euros par an, les 300 millions supplémentaires ne couvriront même pas les besoins de modernisation des infrastructure », regrette France Assos Santé. Les représentants des patients déplorent « le manque d'ambition des annonces du plan hôpital » annoncé par Edouard Philippe, le Premier ministre et la ministre de la Santé Agnès Buzyn le 20 novembre dernier. Ne sera pas résolue la question cruciale du manque d'effectifs, pourtant garante de la qualité et de la sécurité des soins, explique France Assos santé. L'association réclame comme nombre d'hospitaliers l'arrêt des fermetures de lits et des ouvertures dans les territoires où les besoins sont les plus criants. Autre mesure demandée, pour chaque service hospitalier, des effectifs adaptés et incompressibles devraient être définis par rapport à une charge de travail donnée. Enfin une réflexion en profondeur en concertation avec les usagers est réclamée pour dégager des marges de manoeuvre via une organisation plus efficiente.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
cliniques
Brève

La FHP se dote d'une charte contre toutes les discriminations

Faudrait-il lancer un plan cliniques à l'image du plan hôpital de novembre dernier ? La crise financière frappe aussi le secteur privé. Lamine Gharbi, président de la FHP, lors d'une conférence de presse, a dressé un bilan de... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.